Dominique Besnehard cherche son chemin place Claire et Yvon Morandat

Publié le par Elsa Poppin' & Georges Abitbol

Mardi 26 février 2008 - 17H54 (Peoplespotting) - L'agent artistique Dominique Besnehard parcourait le nez en l'air et hors des clous la place Claire et Yvon Morandat (XVIIe arrondissement parisien).
Le ventripotent producteur semblait perdu, l'air hagard. Cherchant du regard son itinéraire, l'acteur occasionnel portait à l'épaule une sacoche noire élimée, de type sac à portable mou.
Une sacoche qui était assortie à un pardessus fatigué de la même couleur, porté sur un pull roulé marron moulant une bedaine respectable et proéminente.
Le pull avait la même couleur que les pseudo-santiags de daim qui chaussaient le touche-à-tout du cinéma français, et manifestement de longue date.

Après avoir passé l'embranchement de la rue des Acacias et celui de la rue Brunel, il a continué d'un pas toujours hésitant sur l'avenue de la Grande Armée, à l'extrême limite du trottoir et de l'avenue elle-même, cherchant sans doute la rue Pergolèse ou ses voisines.

Commenter cet article

George's 27/02/2008 13:36

Oui, c'est peut-être là que la bât blesse : producteur ou acteur, en réalité rien ne le prouve. Et pour la deuxième activité, ses apparitions en 4e couteau dénotent sans doute la pratique amateur de l'art de la comédie. De là à en conclure que c'est son métier...

LVE 27/02/2008 08:21

Ah, il est aussi "producteur" ? J'ignorais... On apprend d'ces trucs.

Entrechat. Révérence.