Raymond Domenech signe un autographe à Neuilly

Publié le par Elsa Poppin' & Georges Abitbol

Mercredi 23 janvier 2008 - 13H43 (Peoplespotting) - Le sélectioneur de l'équipe nationale de football Raymond Domenech signait un autographe sur le trottoir de l'avenue Charles de Gaulle à Neuilly.
A l'ombre de l'enseigne Pomme de Pain, il griffonait son paraphe sur un calepin doté de feuilles à petits carreaux, sans marge.
Le teint halé, les cheveux ébourrifés par un fort vent s'engouffrant dans le couloir artificiel entre le CNIT et l'Arc de triomphe, l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais semblait hilare, à moins qu'il ne manifestât ainsi son humeur à son interlocutrice.
Celle-ci, les cheveux emprisonnés dans un châle particulièrement laid, de couleur et de motifs indéfinissables où dominait le rouge, portait un pull over, rouge lui aussi, et des lunettes demi-lunes, lui donnant l'air d'une institutrice en rupture de ban.
Le sportif, quant à lui, semblait avoir abondamment puisé dans la dotation de l'équipementier de son équipe.
Aux pieds, des baskets blanches immaculées - à scratches. Un jean trop large, légèrement informe et particulièrement clair, aboutissait à une parka ou le slogan et la marque distinctive (trois bandes) du fournisseur officiel des Bleus s'étalaient sans grâce.
Au dos, un sac aux couleurs de l'équipe de France, et de son équipementier. La partie plane la plus large était frappé d'un coq de dimension assez importante. L'ensemble présentait des marques d'usure.
Enfin, de la parka émergait une capuche grise, entortillée sur la nuque de l'impétrant.

Commenter cet article

George's 25/01/2008 11:15

Elsa : vous plaire est mon honneur...
Raymonde : effectivement c'est mieux. Et oui, en face du boulot ça compte. Par contre il faut être en bas, hein, parce que de la baie vitrée du 4e on ne voit pas grand-chose...

Raymonde 24/01/2008 22:13

Mais enfin, quid du subjonctif imparfait ?? " A moins qu'il ne manifestât".... c'est mieux. Quelle déception de la part d'un homme aussi brillant que Georges.
Bon et à part ça les spottings en face du boulot ça compte quand même, vraiment ?...

Elsa Poppin' 23/01/2008 23:04

Georges

J'ai beau vivre avec toi, je n'en reste pas moins impressionnée par ton style flamboyant. Tu resteras à jamais mon maître, ce post en est la preuve.
Gros bisous à tous les lecteurs!
Elsa