Communiqué de la rédaction - Paradoxes

Publié le par Elsa Poppin'

Ce site, crée dans la plus grande confidentialité, reçoit de plus en plus de visites. Le nombre de ses lecteurs quotidiens est passé à plusieurs milliers par jour. Dans le même temps, la matière première de ce blog s'est peu à peu tarie. Les contributeurs n'ont jamais dépassé la vingtaine, même en ces temps d'audience à faire pâlir d'envie Jean-Marc Morandini, le Loic le Meur de Direct 8.

Par contre, nous avons reçu un nombre toujours plus incroyable de "contributions" qui n'en était pas, inexploitables.
Car de manifeste contre le journalisme à deux balles, le journalisme people-isant, le journalisme par le petit bout de la lorgnette, le journalisme-commentaire, nous nous sommes aperçus qu'un nombre non négligeable de nos lecteurs avait pris au premier degré notre initiative, en faisant un agenda mondain.
Au point qu'une délégation japonaise de fans de Johnny Depp et Vanessa Paradis nous a proposé de lui fournir des informations sur le couple objet de son adoration contre espèces. Les Yen n'ayant pas cours rue Guynemer, nous avons décliné la mission.

Dans le même temps, les médias se sont aperçu du micro-phénomène peoplespotting, et délaissant une actualité nationale et internationale toujours aussi peu intéressante (surtout depuis que Cécilia est partie), ont bouclé la boucle en demandant à nous rencontrer. De dénonciation du journalisme, nous devenions sujet. C'était imparable. Le premier qui cite Deleuze est fusillé, même s'il a (encore) cours rue Guynemer.
Sans surprise, la médaille de la branchitude nous a été décernée au même moment par le bien-nommé Syndicat du Hype et par son (fondateur - président - gourou - décapsuleur ?) représentant le plus médiatique, arrivé jusqu'ici. Le piège se refermait, ses deux machoires se refermant concomitamment.

Nous sommes donc "hype", prêts à passer sur TF1, Paris Première ou Canal +. L'arroseur arrosé. Devant tant d'effets indésirables, il est peut-être préférable d'arrêter le traitement.

Nous nous laissons le temps de la réflexion. Le seul avis que nous jugerons bon d'écouter sera celui de celles et ceux qui ont contribué à cette "oeuvre collective" en saisissant le sens.

Georges Abitbol, Rédacteur en Chef (adjoint !)




Commenter cet article

Georges Abitbol 25/11/2007 19:14

Vos appels ont été entendus mes amis. La rédaction spartakiste va publier un communiqué sous peu.

Bernard-Henry 24/11/2007 09:28

Madame, Monsieur,
Je prends exceptionnellement la plume en ces lieux mal fréquentés pour vous implorer de reprendre votre activité, en effet, une chère amie ne veut plus sortir tant que vous ne décrirez plus ses déplacements, et sa présence continuelle gène la concentration d'un divin écrivain.

Arielle 24/11/2007 09:10

Qu'apprends-je ? Vous envisageriez de cesser vos sympathiques billets sur les faits et gestes de si sympathiques personnes ?
Réfléchissez, mes amis. Pensez au désespoir que vous risquez de créer !!

brownbunny 16/11/2007 16:35

Bonjour,
Je suppose que les greves que l'on connait ses derniers jours sont la résultant de votre mouvement de gréve initial.
Alors moi je me branle du retour des métros, mais prendre en otage la population sans publier d'info people, je trouve ca particuliérement lache et infame.
Je ne vous salue pas messiers...

Albert 13/11/2007 22:01

Mais enfin, qu'apprend-je? C'est insensé, c'est inouï, ça!
Vous n'allez quand même pas flancher devant la première crise de doute. Reprenez courage et attelez vous à la tâche immense qui reste à faire.